Marco Guidarini

Publié le par jmw



Marco GUIDARINI est né à Gènes. En plus des lettres classiques et de la philosophie,à l'université de Génes, il étudie le violoncelle ,l'écriture musicale et la Direction d'orchestre au conservatoire de sa ville natale, et poursuit cette formation à Vienne auprès d'André Navarra et de Franco Ferrara .

Il commence une brillante  une carrière de violoncelliste, et il est alors très jeune dirigé par des chefs tels que C.M. Guilini , C. Abbado etc..

Mais c'est finalement la direction d'orchestre qu'il choisit, et il  fait ses débuts  à l'Opéra de Lyon comme assistant de John- Eliot Gardiner dans le Comte Ory.  Sa carrière se poursuit en Grande Bretagne et en Irlande, où il dirige essentiellement Mozart et Puccini.

Suivent ses débuts à l'Opéra de Vancouver  (Don Pasquale, La Bohème ) et en Australie où l'Opéra de Sydney et l'ABC Radio Orchestra de Melbourne l'engagent sur plusieurs saisons :en septembre 2001 il dirige le Requiem de Verdi à Adelaïde.

Après l'Australie, il revient en Europe où l'attendent les scènes de Stockholm, Copenhague Oslo, Genève, Bilbao, Valencia ... Au Deutsche Oper Berlin, et au Staatsoper de Munich ,il dirige « Il Barbière di Siviglia » .En Italie,il se distingue dans « I Lombardi » à Bologne. La Traviata à Messine, Macbeth (version 1847)  au Festival de Martina Franca et Carmen (Messine).

Il débute en 1997 aux USA, où il reviendra souvent : Los Angelès ( Il Barbière di Seviglia en 1997 et Madame Butterfly en 1999) Minneapolis (Sémiramide de Rossini, en 2000 et le New York City Opéra.

A Dallas, sa direction du Barbière di Siviglia avec Jennifer Larmore et Bruce Ford remporte un triomphe.

Sa connaissance et sa compréhension  de la musique de Verdi le précèdent en France, où il devient très recherché. : Nabucco à l'opéra de Nice en 1997, Un Ballo in Maschera à Marseille, Otello au Festival d'Antibes, Ernani, Attila et  Luisa Miller à  Montpellier.

Marco GUIDARINI connaitra une véritable consécration  à l'été 2001, obtenant d'affilée trois triomphes de la presse et du public dans le cadre des célébrations du centenaire de la mort de Verdi : Juana d'Arco au Festival de Saint-Denis avec l'Orchestre National de France, Rigoletto aux Chorégies d'Orange avec le même orchestre, « Aïda et Carmen »   au Stade de France avec l'Orchestre de Radio- France. Au New-Zéland   Festival de Wellington il a dirigé Simone Bocanegra.

Les formations Italiennes s'intéressent les premières à lui  pour le répertoire symphonique : les orchestres du Carlo Felice de Gènes, de la Regionale  Toscana et de la Rai de Rome. Il intensifie alors son activité symphonique, dirigeant a maintes reprises l'Orchestre de la SWF de Baden-Baden , l'Orchestre Symphonique du Québec,I Filarmonici di  Torino,l'Orchestre de  Chambre de Stockholm, l'Orchestra  Internazionale d'Italia, le Hong - Kong  Philharmonic Orchestra. En France,

 Marco GUIDARINI est fréquemment réclamé par l'Orchestre National de France et l'Orchestre National de Montpellier. La presse et le public

ont salué unanimement sa direction de Rigoletto pour ses débuts au Métropolitan Opéra en début d'année 2002.

Après des débuts très remarqués à Tokyo, il a dirigé la damnation de Faust de  Berlioz, à la tête du Gewandhaus de Leipzig. L'Orchestre Philharmonique de Radio- France l'a invité en 2002 pour un programme consacré à Ghedini et Puccini. Il a dirigé en septembre 2003 « Carmen  et Aïda » au Stade de France à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Radio France.

En 2004 il a reçu le  Grand Prix de l'Académie du disque lyrique « Charles Cros » pour son enregistrement de « le Villi « de Puccini à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Radio France et dirige la Vedova  Scaltra à l'Opéra de Montpellier.

Il a participé au  Festival de Montpellier en juillet 2003 à la tête du Philharmonique de Nice, et avec le National de Montpellier, il a enregistré  le DVD du Cyrano de Bergerac d'Alfano.avec Roberto Alagna.

Marco GUIDARINI est Directeur Musical de l'Orchestre Philharmonique de  Nice depuis le 1er octobre 2001. Il a résolument placé le travail et la programmation de cet orchestre sous le signe du XXe siècle historique (Mahler, Bartok...) et fondé l'Ensemble « Apostrophe » du Philharmonique de Nice, consacré à la musique du XX siècle et à la création contemporaine.

Comme Directeur Musical du Philharmonique de Nice, il en dirige la majorité des concerts (Brahms, Mahler, Chostakovitch, Beethoven,  Ravel...)

En 2005, il prend la direction artistique du Festival de Musique Sacrée de Nice. Il dirige Il Corsaro de Verdi au Gran Teatro del Liceù de Barcelone, la Symphonie n° 6 de Mahler à Malaga, Idomeneo au San -Carlo de Naples enregistré  pour Dynamic .

En novembre de cette même année, il emmène l'Orchestre Philharmonique de Nice au Japon, deux semaines, pour une tournée de six concerts et une émission de télévision diffusée le 1er janvier 2006 (concert du nouvel an) sur le réseau, aux côtés de la soprano Angela Gheorghiu et la pianiste japonaise Fujiko Hemming.

C'est l'unique Orchestre Français invité au Japon cette année là.. 

Le 3 Novembre 2006 Marco  GUIDARINI a été décoré  de la « Stella della Solidariéta » (équivalent de l'ordre  National du Mérite  français) pour sa contribution à la diffusion de la culture Italienne ,et son engagement très actif dans l'humanitaire  sur le plan international . En 2008, la Ministre de la Culture Christine Albanel l'a élévé au grade de Chevalier dans l'Ordre National des Arts et des Lettres.

Discographie : Pour OPERA RARA : la Sofonista de Paër avec Jennifer Larmore

Pour DYNAMIC :Macbeth de Verdi ( premier enregistrement de la version originale de 1847 )

 Le trouvère ( premier  enregistrement  de la version française, avec les ballets complets    

 Roma de Massenet (premier enregistrement mondial)

Pour ABC CLASSICS : French and Italian Arias  Tansmanian Symphony Orchestra.                       

 Orphée et  Eurydice de Gluck : vidéo dans la mise en scène de Stéfanos Lazaridis .

Pour DEUTSCHE GRAMOPHON: Cyrano de Bergerac d'Alfano DVD avec Roberto Alagna, Nathalie Manfrino et l'orchestre national de Montpellier  Deutsch Gramophon, etc...

Pour NAIVE :  Le Villi  de Pucini avec l'Orchestre national de France (Grand Prix de l'Académie Charles Cros )                             

Pour  TALENTS RECORDS : «  Paysages » Orchestre Philharmonique de Nice consacré à la musique française , etc.

Publié dans Biographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ventris 21/09/2009 08:40

Et il a gentiment été remercié par la Mairie de Nice