Jean-Luc Ayroles, pianiste

Publié le par jmw


Né en 1969, Jean-Luc Ayroles débute le piano et les percussions au Conservatoire National de Région de Toulouse où il obtient une médaille d’or de piano, classe de Véronique Grange et un premier prix de musique de chambre, classe d’Hubert Vincent. Elève de Françoise Thinat, Dominique Merlet, Roger Muraro, Denis Pascal et Michel Beroff, il entre en 1987 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d’Yvonne Loriod. Il obtient en 1990 un premier prix de musique de chambre, classe de Michel Cals, de piano en 1991 et d’accompagnement vocal en 1994. Il rencontre Colette Zerah, professeur au conservatoire de Darmstadt en Allemagne avec laquelle il se perfectionnera de nombreuses années. Durant ses études, il effectue les Masterclasses d’Irène Aïtoff, Martin Isepp, Jacques Delécluse, Jean Mouillère et Noël Lee.

Jean-Luc Ayroles donne son premier récital de piano consacré à Ravel à la Cité de la Musique à Paris en 1991, puis se produit dans les festivals Présence de Radio-France, Vence, Boucard, Gigondas, Saint-Yrieix, les Lacs d’Orient, le Moulin d’Andé… Ainsi qu’à l’étranger : Espagne, Chypre, Autriche, Suisse, Hongrie, Allemagne, Etats-Unis, Japon, Israël, Palestine et au Portugal où il effectue une tournée en soliste avec orchestre en 1994.

Il est lauréat de plusieurs concours internationaux de piano et musique de chambre (Vierzon, Forum de Normandie, Hyères, Forum des percussions en Auvergne).

En 1999, il interprète pour la première fois à la salle Cortot de Paris, l’immense cycle pour piano des Vingt Regards sur l’Enfant Jésus d’Olivier Messiaen (Evènement Télérama).

Pianiste d’Orchestre, il travaille depuis 2001 avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France placé sous la direction de Myung Whun Chung et se produit régulièrement en musique de chambre avec les solistes des grandes formations parisiennes. Avec la violoniste Doriane Gable, il enregistre et crée la sonate pour piano et violon de Dominique Rossi en 2007.

En juillet 2004, Il sillonne toute la Cisjordanie (Palestine) avec l’association Al Kamandjâti (le violoniste) afin d’effectuer des ateliers pédagogiques et concerts de musique classique et orientale dans les camps de réfugiés.
Jean-Luc Ayroles est professeur de piano au conservatoire du Centre W.A. Mozart de Paris.

Publié dans Biographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article