Émile Goué : 3e Quatuor à cordes et Sonate pour violon et piano

Publié le par jmw

Émile Goué,
3e quatuor à cordes ;
Sonate pour violon et piano.
Quatuor Loewenguth,
Alfred Loewenguth (violon),
Françoise Doreau (piano).
Enregistré en 1956.
Festival Alfred Roussel, 2008




Agrégé de Physique et professeur au Lycée Louis le Grand de Paris, Émile Goué est en musique, un élève de Charles Koechlin, et a été fortement encouragé par Albert Roussel. Prisonnier de guerre sous les nazis, il décède peu après la paix revenue, en 1946, à l'âge de 42 ans.

Le Troisième quatuor à cordes a été composé en 1945 et a été créé au Triptyque à Paris en 1946. Longuement murie et composée en captivité, cette œuvre développe un seul thème. Les mouvements sont peu contrastés, et la musique se déploie,  sauvant sa linéarité, comme un voyage d'hiver, sinistre et inquiétant, menaçant. Les voix concertent peu, sinon en réponse ou imitation, le contrepoint ne les amène pas à disputer le chant, ni a varier la lente progression et l'homogénéité, la compacité du son, qui, large et charnu, résonne souvent sur un soutien tendu au grave du violoncelle,  lire la suite

Commenter cet article