Serge Nigg (1924-2008)

Publié le par jmw

Né à Paris le 6 juin 1924 — mort à Paris le 12 novembre 2008.

Après des premières études avec Ginette Martenot, il est admis en 1941 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y suit les cours d'Olivier Messiaen pour l'harmonie, et de Simone Plé-Caussade pour le contrepoint et la fugue.

En 1943, ont lieux les premières exécutions publiques de ses œuvres. En 1944, l'Orchestre National, sous la direction de Roger Désormière, crée au Théâtre des Champs Élysées, le poème symphonique Timour.

Il quitte le Conservatoire en 1946 et s'initie à la technique des 12 sons auprès de René Leibowitz. Ses Variations pour piano et 10 instruments passent pour être la première œuvre strictement dodécaphonique, composée en France. Elles sont créées en 1947, au 1er Festival International de Musique dodécaphonique de Paris.

En 1949, il crée l'Association française des musiciens progressistes, avec Roger Désormière, Louis Durey, Georges Auric, Charles Koechlin et Jean Wiéner. Lire la suite...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article