Benoît Cambreling

Publié le par jmw

Né à Amiens en 1953 dans une famille de musiciens, Benoît Cambreling commence ses études musicales au Conservatoire à rayonnement régional de cette ville en piano, harmonie, trombone, jazz et percussions.


Il entre ensuite au Conservatoire national  supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de  percussion de Jacques Delécluse ; il y obtient deux ans plus tard un premier prix.


C’est à dix-huit ans qu’il passe avec succès le concours d’entrée à l’Orchestre national de Lyon au poste de principal percussionniste puis, un an plus tard, à celui de premier timbalier solo.


Il s’est déjà produit en soliste avec l’Orchestre national de Lyon, en 1993 dans le concerto pour timbales et orchestre de Werner Thärichen sous la direction de Mishiyoshi Inoue et en 2004 dans le Premier Concerto de William Kraft sous la direction de David Robertson.


Passionné par la pédagogie, il donne de nombreux cours magistraux et récitals en Europe. Convaincu que la yimbale n’a pas encore totalement trouvé la place qu’elle mérite dans la musique, il fonde l’association Rendezvous internationaux de la timbale afin de susciter une réflexion sur ce sujet avec les plus grands spécialistes et les plus grands compositeurs, et décide de créer, à Lyon, le premier Concours international de timbale et le festival qui l’accompagne, dont les deux premières éditions se sont déroulée avec le plus grand succès en janvier 2006 et 2008.

http://www.rit.fr

Publié dans Biographie

Commenter cet article