Coup de massue pour la culture à Montreuil

Publié le par jmw

Madame Dominique Voynet a pris en 2005, fermement parti pour l'Europe Libérale, qui préconise la libéralisation des services publics. Dans la ville qu'elle dirige, l'attaque contre les services à la population est frontale : fermeture de centres de santé, augmentation sensible des loyers sociaux, alors que les caisses de l'Office sont au positif. Pour ce qui concerne la culture, il y a des limogeages de Moscou, dont le directeur du Consevatoire, la fermetues annoncée des classes CHAM, une baisse de toutes les dotations du budget de la culture de 6 % à 50 % selon les postes.

Écoutez attentivement les arguments de Madame Voynet. Pour elle, la culture est  une marchandise, il faut trouver des clients pour payer, augmenter les prix, comme les tarifs scolaires du cinéma de 34 %, supprimer des activités, selon elle « élitistes ».

On retrouve exactement le discours de Niocolas Sarkozy à propos de universités « c'est très bien de s'intéresser à la littérature ancienne, mais l'état n'est pas obligé de subventionner », un populisme nauséabond.

Là, l'élu à la culture annonce les chiffres, impressionnants, mais tous en baisse





Ici, commencent les curiosités

Publié dans infos quotidiennes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article