Collision entre sous-marins nucléaires ?

Publié le par jmw


Le Triomphant a été construit à Cherbourg. Il est servi par un équipage de 112 hommes. : Jean-Yves Desfoux
Le Triomphant a été construit à Cherbourg.
Il est servi par un équipage de 112 hommes. : Jean-Yves Desfoux

Le 7 février dernier, le sous-marin nucléaire lanceur d'engins Le Triomphant est rentré à Brest avec le nez endommagé. La Marine avait avancé l'hypothèse d'une collision avec un conteneur alors qu'il effectuait une mission en plongée (lire Ouest-France du 8 février).

Selon le journal britannique The Sun, l'histoire serait toute autre. Le Triomphant serait entré en collision avec un sous-marin nucléaire britannique, le HMS Vanguard. Les deux bâtiments étaient en plongée, en mission séparée quand ils se sont heurtés, le 3 ou le 4 février. Le HMS Vanguard a été remorqué dimanche soir jusqu'au port écossais de Faslane, avec des éraflures et des bosses visibles sur la coque.

Le Sun affirme, en s'appuyant sur des propos tenus par de hauts responsables de la Royal Navy, que l'accident se serait produit le 3 ou le 4 février. Selon ces responsables, si le risque d'une explosion nucléaire était improbable, il aurait pu y avoir un fort risque de fuite radioactive (lire l'article du Sun).

Le ministère français de la Défense n'avait lundi matin "aucun commentaire particulier à faire sur ce qu'a dit le Sun". "Il est d'usage que nous ne fassions pas de commentaire sur les sous-marins nucléaires en général", a expliqué le lieutenant-colonel Xavier Pons, de la Délégation à l'information et à la communication de la Défense (DICOD).

Construit à Cherbourg, et mis en service le 21 mars 1997, le Triomphant mesure 138 m pour 14.335 tonnes en plongée. Il dispose d'une autonomie de 70 jours. Sa vitesse maximale est de 12 noeuds en surface et 25 en plongée. Servi par un équipage de 112 hommes, il est armé de 16 missiles stratégiques M-45 et de quatre tubes lance-torpilles de 533mm qui peuvent lancer des torpilles F17.

Le HMS Vanguard est l'un des quatre sous-marins de classe V formant la force britannique de dissuasion "Trident". Fort de 140 hommes d'équipage et long de 150m, le "Vanguard" pèse 16.000 tonnes et est armé de 16 missiles balistiques.

Publié dans infos quotidiennes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article