Kolektif (istanbul) & Compagnie Montanaro

Publié le par jmw

Asli Dogan - Voix
Talat Ahmed - Clarinette
Richard Laniepce - Saxophone, cornemuse bulgare, flûte des Balkans
Ertan Sahin -Tuba
Tamer Ahmed - Accordeon
Ediz Enver Nehat - Percussions
Baltazar Montanaro-Nagy - Violon
Miqueu Montanaro - Gaboulet tambourin, flûtes, accordéon




Miquèu Montanaro, artiste multi-instrumentiste, puise son inspiration dans une profonde connaissance des traditions musicales occitanes, qu’il aime particulièrement confronter aux univers du jazz, de l’improvisation, des musiques africaines ou d’Europe de l’Est. A la tête de sa compagnie depuis 2001, il enrichit également son parcours musical de collaborations régulières avec le monde du théâtre et du cinéma.

Le Kolektif Istanbul , quant à lui, propose une musique basée sur les répertoires traditionnels des minorités turques d’Europe Orientale, là où se rencontrent les cultures et les civilisations d’Anatolie et des Balkans. Ce groupe est le produit de la rencontre de musiciens de village, qui jouent à l’occasion des fêtes et des mariages, et de musiciens venant des musiques improvisées. Leur projet a pour ambition de mettre en valeur les caractéristiques spécifiques de ces musiques, tout en appréciant les explorations sonores inédites.

C’est à l’occasion de sa nouvelle création, «Hommage à Istanbul» que la Compagnie Montanaro a souhaité inviter le Kolektif Istanbul pour composer un spectacle plus particulièrement dédié aux fêtes de plein air et aux ambiances musicales de rue.

La musique née de cette rencontre se fait fanfare acoustique, multiphonique et chaleureuse. Une place majeure est laissée aux cuivres, dans une création joignant les sonorités provençales à celles d’Asie mineure et d’Europe Centrale. L’objectif ici est bien de rendre hommage à une certaine idée de la musique méditerranéenne, celle qui jette un pont entre les musiciens de tous bords, celle qui efface les frontières.

http://www.compagnie-montanaro.com
http://www.kolektifistanbul.com

Publié dans Biographie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article